Visiter KYOTO avec des enfants, nos meilleurs plans

Comparer Kyoto à Tokyo, c’est comme comparé Lyon à Paris: les gens sont moins speed et sourient davantage, les immeubles sont moins hauts et on y croise des filles en kimono traditionnel.  Nous y sommes restés 6 jours, c’était la bonne durée pour pouvoir en profiter pleinement. Vous pouvez retrouver toutes nos adresses sur la carte google en cliquant ici 🙂

1. S’amuser au Musée du train

Je me suis autant amusée que mes enfants dans le musée ferroviaire de Kyoto : on peut se promener dans des wagons de différentes époques, manipuler des rouages pour comprendre le fonctionnement du train, pédaler sur un vélo-rail, jouer à composter des tickets de métro, jouer au petit-train… Bref, un musée vraiment interactif et bien pensé (les autres musées pourraient en prendre de la graine).

2. Admirer la vue de Kyoto depuis les toits-terrasses de la Gare de Kyoto

Une succession d’escalators permettent de monter tout en haut de la Gare de Kyoto et de profiter gratuitement d’une terrasse pour admirer la ville. J’aurais bien déroulé mon tapis pour une séance de Yoga, mais il faisait moche!

Il est aussi possible de prendre une entrée bien cachée, tout à gauche de la gare, pour monter voir une énorme réplique de la gare en lego et un skyway (un tunnel au 11ème étage qui traverse le hall central).

3. Méditer au Temple Higashi Hongan-Ji avec un tatami super confortable

Nous avions repéré le temple Higashi Hongan-Ji depuis les toits de la Gare. Il semble moins connu que les autres temples, ce qui fait aussi son charme. Depuis l’extérieur, on peut admirer l’immense structure en bois, qui a été reconstruite plusieurs fois après des incendies. A l’intérieur, d’immenses tatamis invitent à se poser et à profiter de la quiétude.

4. S’approcher du Temple d’Or Kinkaku-ji

#Spoilalert, on ne peut pas rentrer dans le temple. On le regarde de plus ou moins loin. Malgré cela, ça vaut quand même le coup de venir voir ce temple emblématique, en particulier avec les couleurs d’automne et les jardins.

5. Se préparer un délicieux Okonomyaki chez Dainoji

Situé tout près du temple d’or, Dainoji est un tout petit restaurant qui réserve un accueil très chaleureux. Les enfants ont adoré avoir une table avec la plaque chauffante pour préparer eux-mêmes leur propre okonomyaki en suivant les instructions pas à pas du serveur.

6. Un goûter dédié au Thé Vert Matcha

J’ai prétexté aux enfants qu’on allait partir à la recherche des Geishas dans le quartier de Gion. En réalité, il y a un délicat salon de thé qui propose des desserts au thé vert matcha qui m’intéressait, le Tsujiri Tea House. Un ami nous avait notamment conseillé de goûter un dessert glacé appelé « Parfait ». Ils proposent même des nouilles au thé matcha pour faire un repas complet. Les enfants ne sont pas forcément fans et c’est un peu cher, mais c’est une expérience japonisante avec un service aux petits soins.

Un Parfait au Matcha et des Nouilles au Matcha aussi 🙂

7. Faire amis-amis avec les singes en liberté

Le parc IWATAYAMA se trouve à l’ouest de Kyoto, dans le quartier d’Arashiyama. Il faut marcher environ 20 minutes pour aller à la rencontre des singes, tout le long des panneaux expliquent comment bien se comporter en leur présence. Une fois là-haut, on est frappé par la belle vue sur Kyoto et par ces singes qui se baladent tranquillement et vivent leurs vies. C’est ainsi que devraient toujours vivre les animaux, libres. C’est nous, les hommes, qui étions enfermés en cage pour pouvoir leur donner à manger, une activité que les enfants ont adoré. Il y a aussi un grand toboggan au milieu du parc qui m’a bien occupée.

8. Se prendre en photo sous les Torii, les fameux portails oranges

C’est « The » photo qu’on trouve dans tous les guides sur Kyoto. Le lieu FUSHIMI INARI TAISHA est vraiment touristique, néanmoins on ne regrette pas de découvrir cette enfilade de petites portes oranges, ces jeunes gens en kimono qui se font prendre en photo, les arbres tout autour.

Nous n’avons pas eu le courage de faire la randonnée pour monter au sommet du parc mais il parait que c’est pas mal et surtout beaucoup plus calme, mais que voulez-vous, c’est l’appel de l’estomac ! Parce que l’autre charme de ce quartier, c’est l’enfilade de vendeurs de nourriture ambulants. Nous nous sommes installés dans un salon original, le Fushimi Inari Sando Chaya, où les tables sont surélevées et nous étions assis en tailleur en hauteur. Ils proposent aussi un vrai thé japonais et des spécialités intéressantes.

9. Se promener ou courir sur le long des berges de Kyoto

Une autre façon très agréable de découvrir la ville est de se promener le long des berges de Kyoto. L’ambiance est très différente entre le jour et la nuit. Les berges sont aménagées tout le long et permettent facilement de se promener ou courir 10 km sans le tumulte de la ville, avec une jolie vue sur les montagnes.

 

10. Se remplir la panse au Marché Culinaire de Nishiki

En plein cœur de Kyoto, le marché de Nishiki est une visite indispensable pour tout fan de bouffe japonaise. C’est une sorte de traboule avec des petites échoppes tout le long, essentiellement de nourriture, parfois un peu bizarres (ex: brochettes de bébés poulpes). Nos spots préférés sont :

  • Le magasin de moshis tout doux et tout frais, à la fraise, aux marrons… Aussitôt achetés, aussitôt avalés (vers le milieu du marché)
  • Le bar debout pour déguster du bon saké et manger des brochettes de wagyu (vers l’extrême est du marché)
  • Le magasin Second-hand Kimono and Yukata Shop Sakura pour acheter un kimono d’occasion pour les enfants, juste en sortant du marché de Nishiki, dans la rue Shinkyogoku Street
  • Pas tout à fait dans le marché, mais pas loin, il y a un magasin de Melon Pan (un pain brioché avec de la glace à la vanille dedans), n’essayez même pas de résister, l’odeur vous prend au nez

11. Rater le Palais Impérial Sento et se consoler chez Katte

Histoire d’éliminer un peu tout ce qu’on a ingurgité et d’éviter de payer encore 700 Yens en bus, on a voulu s’aventurer et aller à pied au Palais Impérial au Nord de Kyoto. On peut vous dire que le parc alentour est très grand et que les portails bien hauts pour être sur de ne rien voir de l’extérieur! Comme les enfants nous en voulaient à mort de les avoir emmené si loin pour rien, on a trouvé refuge chez Katte. Mais en fait, c’était une très bonne consolation: bagel aux haricots rouges, une tarte montblanc au potiron… Ce tout petit café n’a même pas compte instagram, je ne sais pas comment c’est possible alors que c’est si kawaï!

En prime, juste en sortant, il y a un magasin de biscuit artisanal à ne pas rater, le Pouka, qui sent bon le beurre à plein nez quand on rentre dans la boutique. Ils proposent des chiffons cake aussi.

12. Faire comme à la maison

Nous étions hébergés à l’hôtel Stay SAKURA Kyoto Shijo Karasuma, dans un petit studio familial. Ils ont plusieurs établissements dans Kyoto.

Plusieurs avantages :

  • Un hébergement confortable à petit prix avec la cuisine dans le studio qui permet de se préparer quelques plats, la petite baignoire avec la télé dans le mur. Certes les chaines sont limitées mais c’est pour l’expérience !
  • Un accueil centralisé près de la gare où on peut aussi déposer ses valises avant le check-in et après le check-out, la navette qui dépose à son hôtel au moment du check-in
Petit M. en cuisine

A penser pour les prochaines fois

  • Aller aux bons horaires au Palais Impérial Sento
  • Louer des vélos pour se promener dans la ville
  • Visiter le Palais d’argent Ginkaku-ji
  • Passer plus de temps à Osaka, à 30 mn en métro dont une après-midi entière à l’école Aerial Yoga Agora pour du Yoga Aérien 🙂
Le parc du Palais Impérial Sento

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s