Visiter TOKYO avec des enfants, nos meilleurs souvenirs

Premier article sur notre voyage en famille au Japon, en octobre 2019. Ici, vous trouverez le résumé des meilleurs choses que nous avons faites avec les enfants à Tokyo. Nous sommes restés 3 jours en tout à Tokyo. Il en faudrait au moins 2 de plus pour vraiment faire le tour.

Le plus dur quand on a atterri (à 5h du mat), c’était de tenir la 1ère journée sans s’endormir à cause du décalage horaire, donc on a cherché à faire le plus de choses possibles :).

Dur le 1er jour
Alors les enfants, c’est dur le décalage horaire?

1. Mater gratuitement la vue sur Tokyo depuis le 45ème étage de la Mairie

Nous l’avons fait le premier jour, c’était parfait pour faire connaissance avec la ville! Situé dans le quartier de Shinjuku, il permet de profiter d’un superbe panorama à 360° sur toute la ville. Il paraît qu’on peut voir le Mont Fuji quand il fait beau. Il suffit de faire la queue, en bas d’une des tours jumelles et de patienter, tranquillement (30 mn pour nous). Vu qu’on est au Japon, les gens se tiennent bien dans la file : ) Le plus dur dans la queue, c’était de supporter une dame payée à hurler des trucs incompréhensibles.

2. Faire une infidélité à ses chats dans un Cat Café

Sur le chemin des Tours Jumelles, nous sommes tombés sur un bar à chats. Le concept: payer 7€ la demi-heure par personne pour caresser et jouer avec des chats. Les enfants étaient comme des dingues forcément. Après on a découvert que Tokyo regorge de bars du même genre: bar à hérissons, bar à chouettes, bar à lapins…

Il faut aussi acheter la friandise pour qu’ils viennent vers nous :’)

3. Visiter le sanctuaire Meiji-Jingu

Le sanctuaire est situé dans un beau parc au cœur de Tokyo. On peut acheter des tableaux en bois et écrire ses vœux ou s’amuser à lire les vœux des autres!

4. Rencontrer le robot humanoïde Asimo au Miraikan

L’idée d’aller voir un musée n’emballe pas forcément les enfants. Par contre, aller voir un robot, un androïde, bref, des trucs de geeks, ça les a bien plus motivé! C’est à Miraikan, au Musée des Sciences et de l’Innovation que l’on a pu assister à la démonstration d’Asimo (une vraie star) qui saute à cloche pied , tire dans un ballon ou qui court. On comprend que c’est loin d’être simple de fabriquer un robot et de reproduire des mouvements de l’homme qui nous paraissent basiques, ça nous laisse encore un peu de temps pour garder nos emplois :p

Asimo le robot

Le quartier est excentré, mais le trajet en train pour aller au musée est une expérience, il offre une belle vue sur la baie de Tokyo et sur un immense robot Gundam à l’extérieur d’un centre commercial en arrivant.

5. Se relaxer dans une source chaude en mode Disneyland

Je tenais absolument à me baigner dans un Onsen, un truc typiquement japonais. Kesako? On se baigne tout nu dans des bassins d’eau chaude à différentes températures, y compris de très froid à très chaud, à l’intérieur et à l’extérieur. Les hommes et les femmes sont séparés et les enfants de moins de 8 ans vont avec un des parents. L’ambiance dans cet onsen, appelé Oedo Onsen Monotagari était vraiment génial. En plus des bains, on choisit son yukata (kimono d’été) en entrant. Il y a aussi un immense food court avec plein d’échoppes pour manger toutes les spécialités japonaises. On commande ce qu’on veut et ils scannent notre bracelet et on règle tout à la fin. Du coup, on s’est baigné, on a mangé et on s’est rebaigné!

Autre avantage, on peut coupler sa venue avec la visite du Miraikan (cité plus haut)  car il ferme très tard. De quoi rentabiliser sa journée passée sur l’île artificielle d’Odaiba.

6. Geeker à Ahikabara

C’est le quartier des geeks et des mangas avec des jeunes filles déguisées qui te filent des tracs tous les 20 mètres. On a fait le tour des magasins pour acheter des figurines Gundam au fiston et on a pris le goûter au Gundam Café. Je te rassure j’ignorais qui était ce Gundam avant de venir, mais c’est un vrai phénomène au Japon depuis 1980, un peu comme les Dragon Ball Z, sauf que c’est quasi inconnu en France.

Dernière activité du quartier, pénétrer dans une salle d’arcade, jouer aux jeux vidéos et attraper un bon mal de crâne à cause du bruit!

7. Déguster de délicieux ramens

Un peu partout dans Tokyo, on trouve de petites échoppes pour manger de gros bol de ramens à prix tout à fait abordable (moins de 800 Yens/ personne). En plus, c’est rigolo de choisir son repas sur une borne à l’entrée. Cela sort des tickets que l’on donne pour commander. Tout près de l’auberge, il y en avait un particulièrement délicieux avec une petite mousse sur le dessus du ramen mais impossible de savoir comment se prononce le nom de la boutique, le lien ici.

8. Dormir dans une chambre familiale japonaise

Nous avons réservé deux nuits via Booking à l’auberge Hostel Pumpkey Tokyo. On a toujours aimé l’ambiance dans les auberges, on a un peu l’impression d’être à la maison. Le plus de cette auberge est d’avoir une chambre traditionnelle japonaise avec des futons à dérouler au sol. C’était drôle parce que l’auberge était tenue par des français! Il était plutôt bien placé, dans le quartier de Shinjuku. On le recommande vivement! 

Vivre à la japonaise

9. Se gaver de gaufres aux haricots rouges

On croise souvent des petites boutiques qui fabriquent uniquement des gaufres en forme de poissons, fourrés aux haricots rouges. Ils les fabriquent tout au long de la journée, histoire de bien diffuser la bonne odeur et nous obliger à craquer pour le goûter, pour le dessert…

10. Se prendre pour un Samuraï

Pour cela, il suffit d’aller au Musée du Samuraï, dans le quartier de  Shinjuku. La visite guidée est incluse dans le tarif d’entrée pour mieux comprendre cette riche collection privée. Elle permet véritablement de comprendre la culture du Japon d’hier et d’aujourd’hui, au delà des Samouraïs,  avec des guides drôles et passionnés. Ils proposent aussi une démonstration de combat d’épées hyper réaliste (qui peut faire peur aux très jeunes enfants). On clôt la visite par une rapide session photo avec le droit d’enfiler un vrai casque (Kabuto) et une tenue de combat (jinbaori)!

Se prendre au jeu des photos au Musée des Samouraïs

A penser pour la prochaine fois

  • Le Ninja Trick House
  • Le marché aux poissons
  • La Tokyo Tower

 

 

 

One Comment Add yours

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s