Voyager au JAPON avec des enfants: Avant, Pendant et Après

Voici un résumé de notre voyage en famille au Japon en octobre 2019, pendant les vacances de la Toussaint. Mieux vaut trois mois plus tard que jamais, non? On ne voulait pas faire comme le tour d’Europe en bus en famille pour lequel on avait écrit les brouillons qu’on a jamais publié. L’avantage d’attendre un peu, c’est de prendre du recul et de voir ce qu’on a vraiment retenu. L’inconvénient, c’est que ça donne envie de repartir. Je m’excuse par avance si à la lecture des prochains articles, vous mourrez de faim, ce voyage était certes pour visiter le pays mais surtout pour savourer les spécialités culinaires du Japon! 

Pour la courte intro, dans la famille des M&M’s, nous sommes 4:

  • Le Papa M. :  a déjà vécu un mois au Japon pour un stage ouvrier d’école d’ingé et a repris le japonais en vue du voyage
  • La Maman M: Moi donc,  rêvais d’aller voir le Japon depuis le lycée où j’avais appris le japonais en LV3 pour tout oublier
  • La fille M. à qui nous avions promis ce voyage à notre fille pour ses 10 ans et qui a dévoré son premier sushi à 8 mois
  • Le fils M, 8 ans, passe sa vie à lire des mangas
C’est presque nous ça, quand on avait hâte de partir!

Mes bons plans pour t’aider à préparer le voyage au Japon et faire des économies

1. Trouver un billet d’avion à bas prix pour le Japon
    • Si vous avez une carte Visa Premier, le site propose gratuitement des billets souvent moins cher que les autres, dans la partie “Les avantages Visa” (leur promesse 7% de réduction toute l’année). Le site est clair, il n’y a pas de frais de dossiers etc… Le plus dur c’est de savoir qu’il existe et de créer son compte: https://www.visa.fr/fr_fr/avantages-offres/premier-voyages/129830
    • Nous avons pris nos billets en Janvier pour partir en Octobre (jamais autant anticipé de ma vie!): 646 € par adulte pour 10 jours sur place avec British Airways & Japan Airlines avec une escale à Londres

2. Réserver ses hébergements, via Booking
    • Pour l’option “annulation gratuite” qui permet de surveiller l’évolution du prix des hôtels
    • Pour le programme de fidélité Genius qui permet d’avoir encore plus de réduction selon son statut
    • Cout de la nuitée à Tokyo : 113 € à l’auberge Hostel Pumpkey
      • Pour plus de détails, voir l’article sur Tokyo
    • Cout de la nuitée à Kyoto : 95€ à l’appart-hôtel Stay SAKURA Kyoto Shijo Karasuma 
      • Pour plus de détails, voir l’article sur Kyoto
Notre petit studio à Kyoto
3. Commander une Pocket wifi
    • C’est un boîtier qui te permet d’être sous-perfusion d’internet toute la journée, où que tu sois au Japon
    • A faire au plus tard une semaine avant si tu veux avoir le choix du lieu de livraison. Moi je me suis vautrée, du coup on a fait livrer à l’hotel de Tokyo au lieu de pouvoir le récupérer à l’arrivée à l’aéroport
    • Ils fournissent une enveloppe pour le rendre, il n’y a qu’à le déposer dans une boîte aux lettres à l’aéroport avant de rentrer en France
    • Le site de Japan Rail Pass pour 63 € les 11 jours : https://www.japan-rail-pass.fr/services/pocket-wifi

4. Réserver les billets de bus pour se déplacer en interne
    • Pour ce premier voyage, surtout avec des enfants, on voulait juste se poser tranquillement à Tokyo puis Kyoto. Du coup, le JR Pass n’était absolument pas rentable!
    • Sur les conseils d’Adrien*, nous avons pris le bus de nuit pour faire Tokyo<> Kyoto. Les bus japonais sont super confortables, rien à voir avec ceux qu’on a en Europe (et on peut vous dire qu’on les connait bien). Au Japon, il y a le wifi forcément, des prises usb, des sièges qui s’inclinent vraiment, des couvertures fournies et la route cachée par des rideaux. En prime, on a gagné deux nuits d’hôtel. Prix de l’aller-retour 75€/ personne, imbattable :).
    • https://www.kosokubus.com/en/
En direct du bus de nuit
5. Les derniers trucs pour se mettre dans le bain avant le départ

Sur place, comment c’était le Japon?

1. Vous retrouverez dans deux articles le détail des villes que l’on a visité:
  • Tous nos meilleurs souvenirs pour visiter TOKYO
  • Tous nos meilleurs plans pour visiter KYOTO
2. Quelques Histoires VECUES
  • Oublier mon régime végétarien: il y a du porc un peu partout, même dans le bouillon des ramens. Les légumes et fruits frais sont aussi hors de prix. Puis , la culture passe beaucoup par la nourriture alors j’ai eu bonne conscience.
  • Claquer le budget en transports en commun: Je crois qu’on a du mettre autant d’argent dans les tickets de bus et de métro que dans la nourriture
  • Perdre un objet de valeur et le retrouver : Notre fille a eu la bonne idée de perdre son iphone 5 (qu’elle avait ramené pour faire des photos pour son exposé à l’école) en jouant à la balançoire. Quand on s’en est rendu compte, 8 heures plus tard, le téléphone l’attendait sagement sur le rebord du portail du parc, avec un sdf qui dormait juste à côté.
  • Profiter du calme et de quiétude : Après être parti en Inde cet été, j’avais pris l’habitude que les gens klaxonnent pour un rien. Là, surtout à Kyoto, c’est particulièrement calme. Tout le monde s’arrête au feu rouge avant de traverser et si on a le malheur de griller le feu, tout le monde te regarde bizarrement (vécu). Il n’y a pas de poubelles dans les rues, mais c’est super propre.

    Ils sont discrets, sauf qu’ils sont tous sur Tinder !
3. Les applis indispensables sur place
    • Google traduction: Il suffit de scanner le texte en japonais pour avoir la traduction en directe. Très pratique pour savoir sur quel bouton appuyer pour tirer la chasse d’eau dans leurs toilettes hyper équipées
    • Maps.me : Elle permet télécharger les cartes à l’avance
    • Google maps: L’appli donne les itinéraires avec les bus/ métro qui vont bien (on n’a pas ça à Lyon, c’est dommage, allo tcl? )
J’ai adoré le siège pour poser le bébé pendant qu’on est aux toilettes!

Que ramener

    • Du bon Sake : on en trouve dans le centre commercial AEON Mall à Kyoto, avec un bar pour déguster
    • Des Tokyo banana: sorte de génoise fourrée à la banane, à acheter à l’aéroport en duty free et à manger rapidement
    • Des chaussettes avec les orteils séparés ou les chaussettes très longues pour les filles
    • Des Kit Kat au thé vert, à la fraise et à d’autres goûts bizarres introuvables en France
    • Du Thé vert matcha pour cuisiner des gâteaux maison…
    • En vrai, on a attendu quasi le dernier jour pour tout acheter chez Don Quijote, une chaîne de magasins dispo à Tokyo & Kyoto où l’on trouve vraiment de tout, qui permet de bénéficier de la détaxe de 10% : éventail, décoration, certaines friandises citées plus haut…
Budget total : 5 140 € pour 4 personnes du 20 au 31 /10/2019
  • dont 1 480 € sur place (la sortie la plus cher, c’était le Onsen de Tokyo), soit un budget journalier de 148€
  • et 3 660 € de billets d’avion, d’hotel, de bus
  • Bref, on repartira pas tout de suite 🙂

ありがとうございました

Merci à tous nos amis, qui sont déjà allés au Japon de nous avoir refilé vos tuyaux. Et un merci  tout particulier à Adrien Becam, traducteur et interprète en japonais et surtout le beau-frère de ma soeur, pour tous ces précieux conseils.

Si tu as d’autres conseils ou lieux à suggérer, n’hésite pas à partager en commentaires.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s