Banoffee en verrine et à la crème de coco

Le Banoffee fait partie de mon top 5 de desserts préférés…Sauf que ma chère et tendre sœur a décidé de déclarer une allergie au lait. Du coup, plus moyen d’en préparer quand elle vient! Ca serait trop sadique de la faire saliver pendant qu’on en mange alors qu’elle ne peut pas (ça me ressemble pas du tout). J’ai fait un gros effort et adapté la recette, qui au final est une tuerie aussi!

Recette express, sans cuisson et (presque) sans lactose du banoffee pour 8 verrines: 

Couche 1: Les biscuits

  • Faire fondre 50 grammes de beurre dans une casserole
    • J’ai découvert aussi qu’il n’y avait pas de lactose dans le beurre. Sinon je la plaindrais vraiment la pauvre…
  • Mettre 20 biscuits spéculoos dans un sac de congélation. Taper dessus très fort avec un rouleau à pâtisserie (ça fait trop du bien de faire ça)
  • Verser les biscuits dans le beurre et bien mélanger
  • Répartir le mélange dans 8 grands verres et tasser un peu avec un pilon

Couche 2: Bananes et chocolat

  • Faire fondre 200 grammes de chocolat dans une casserole avec 10 cl de lait de coco
  • Couper en rondelles 3 bananes
  • Disposer (joliment ou non) les bananes dans les verres et verser le chocolat fondu

La couche la plus importante: la crème de coco

  • Le secret c’est que TOUT doit être bien froid:
    • Là faut anticiper un peu car il faut mettre 2 briques (40 cl) de crème de coco au frais avant (j’ai dit crème hein, pas lait, on a besoin de tout le gras pour que ça mousse)
    • Un peu avant de commencer (10 minutes), il faut mettre au congélateur un saladier, le fouet 
  • Monter ensuite la crème de coco en chantilly avec un robot ou un fouet électrique à vitesse maximale
  • Rajouter 2 cuillères à soupe de sucre glace quand c’est presque bien ferme
  • Répartir ensuite la chantilly à la crème de coco dans les verres

Une touche de déco?

  • On peut râper du chocolat ou mettre du cacao en poudre 
  • Voilà, si on ne le mange pas tout de suite, on peut le garder au frigo et le manger le lendemain même si il en reste
  • Déguster en écoutant  Complicated d’Avril Lavigne (toute notre adolescence!)

 

 

Advertisements

One Comment Add yours

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s